Le 09/02/2014 : Montbrun-Bocage. Georgine Brion , l'artiste en ligne (sur la dépêche du midi)
Imprimer

Dernièrement à la maison de la radio à Paris, l'équipe des «Craypion» a décerné le prix à Georgine Brion dans la rubrique «artiste en ligne». Cette cérémonie annuelle «académie des arts et du net» récompense une création web «venue d'ailleurs, aux couleurs chatoyantes et au look qui pique les yeux». En opposition aux «Gérard du cinéma» qui pointent le pire du 7ème Art. Les «Craypion d'or» sont une récompense !

Qui est Georgine Brion ?

Dans le Volvestre à Montbrun-Bocage on vous relatera la notoriété locale de cette artiste «hors norme» Car si son clip officiel remixé techno/électro «Pau, pau, paulette» primé cette année assure la détente et la bonne humeur, dans la lignée de la «Craypion attitude»... Georgine est une artiste lyrique avec une voix. Et quelle voix ! une mezzo-soprano qui a toujours eu au fond d'elle cette envie d'atteindre le cœur des gens, elle s'y est exercée avec de belles prestations aux chœurs des églises.

Vive le net

Le contre-pied de ces «années de courage» ce sont les internautes !

En 2012, elle dévoile un clip complètement loufoque et au terme d'un vote en ligne ouvert en novembre 2013 à tous : c'est une reconnaissance. Georgine à 58 ans, est toujours en ligne avec ses lunettes rose, son actualité, sa présence sur les réseaux sociaux. Elle a créé le «buzz» dès 2011 sur le plateau de télévision «incroyable talent» de M6. Situations «loufoques» : Georgine sera tantôt malmenée en live par Dave le 19 octobre 2011 et portée en Standing ovation par le même «référent musical» Dave le 21 décembre 2011 qui salue la performance extraordinaire de masse ! Accusée de plagia sur le titre de Lady Gaga «Judas» alors que Georgine a une antériorité de deux ans... contrainte de se justifier devant le fan club de la star. La bonne foi de Georgine est finalement reconnue http://www.francedimanche.fr/parole/je-suis-une-artiste/je-suis-la-lady-gaga-du-sud-ouest/ «Le président du fan-club new-yorkais de Lady Gaga nous a même présenté ses excuses» En attendant un improbable duo entre la chanteuse qui porte des lunettes roses et celle qui parade en robe de viande, les spectateurs réclament Georgine qui s'impose haut la main car les émissions de variétés de masse préparées à la carte ne sont pas pour autant coupées des racines du web avec son carnaval de saveurs. Georgine Brion a changé de registre, loin de ses amours de chants lyriques car il s'agit pour elle de célébrer dans l'humour la dérision du système avec les milles et une raisons pour lesquelles elle se veut être une artiste avec les paillettes et à l'unisson du cri «show must gone... que le spectacle continue»

Izabel Teil  La Dépêche du Midi 09 02 2014 

Retrouvez l'article original sur le site internet de la Dépêche du Midi à l'adresse suivante : http://www.ladepeche.fr/article/2014/02/09/1813929-montbrun-bocage-georgine-brion-l-artiste-en-ligne.html